Culture française : les règles de savoir-vivre à table

Pour bien s’intégrer, il est aussi important de bien comprendre les règles*
de savoir-vivre* à la française, 
pour ne pas passer pour un malpoli*, mal élevé*.

Alors, je vous ai répertorié* les plus importantes, il y en a d’autres à savoir,
mais si vous connaissez celles-là, ça devrait aller !

savoir-vivre

1 – Tout d’abord, on se tient droit et bien assis sur sa chaise :
pas avachi* sur sa chaise (cf image), ça paraît simple, mais c’est une base importante.

 

2 – On amène la fourchette à sa bouche et non sa bouche à la fourchette.

En gros : on se tient droit et on ne penche pas sa tête dans son assiette,
mais on amène la fourchette jusqu’à sa bouche.

 

culture française savoir-vivre

3 – On ne met pas l’avant-bras entier sur la table,
comme l’homme qui porte une chemise bleue sur la photo.

Cela fait mou… et montre que vous n’avez pas d’énergie…
surtout que cette position incite à pencher sa tête vers son assiette (cf n°2).

 

4 – On utilise correctement ses couverts à table, il y a une très bonne vidéo ici :

https://www.youtube.com/watch?v=1d-q2568izw 

 

Une fois que vous êtes à l’aise à table : Faites-vous des amis français !

 

5 – On ne fait pas de bruit

savoir-vivre

Pas de bruit de bouche. On ferme la bouche quand on mange
(pour ne pas que tout le monde entende les bruits de mastications*
ou de succion* (soupe)), 
et on ne rote pas à table (ah non ! Très malpoli !).

Une règle de savoir-vivre indispensable !

 

6 – On ne crache pas par terre.
En effet, si un aliment ne nous plait pas, (ou que vous avez des os dans votre viande)
il faut le mettre sur le coté de son assiette, en haut de l’assiette (le plus loin de vous).

7 – On ne parle pas la bouche pleine,
on attend d’avoir terminé sa bouchée avant de parler, ou de répondre à quelqu’un.

8 – On ne met pas les mains sous la table, elles doivent rester visibles.

9 – On ne passe pas un bras devant son voisin pour attraper le sel, on lui demande poliment.

10 – On nettoie son assiette, s’il reste des aliments dedans : en gros*, on met ce que l’on n’a pas mangé dans un coin de son assiette,
avec un bout de pain si nécessaire. Cela facilite le travail de celui qui nettoie (la maîtresse de maison*), c’est un signe de respect.

 

Pour finir, un petit conseil en cadeau ! On ne dit pas : « Ce n’est pas bon! ».

Mais on dit « je n’aime pas », non je rigole, on dit rien, bien sûr! Et on finit son assiette avec le sourire !

 

Le vocabulaire pour vous aider à tout comprendre :

Une règle : ici, une façon de faire, une habitude.

Un savoir-vivre : connaissance et pratique des règles de politesse et d’usage.

Un/e Malpoli/e : qui n’est pas poli.

Un/e mal élevé/e : grossier, impoli, qui n’a pas été éduqué (élevé).

Répertorier : classer.

Avachir : rendre mou, sans énergie.

Inciter : encourager à… , pousser à…

Une mastication : action de broyer les aliments avec les dents.

Une succion : aspiration d’un liquide par la bouche.

« En gros » (expression) : dans les grandes lignes, pour l’essentiel.

La maîtresse de maison : personne qui dirige la maison, qui reçoit les invités (peu utiliser actuellement).

 

 

Plus d’articles sur la culture française :

Les fêtes en France

Paris, années folles : de Montmartre à Montparnasse